Un espoir, des...espoirs

Au lendemain de l'élection du nouveau Président de la République, un pertinent journaliste médical commentait: "en médecine libérale, les principaux choix de l'ex-ministre de l'Economie de François Hollande, s'inscrivent dans le sillage du quinquennat précédant, mais en creusant plusieurs sillons".

Faut-il alors désespérer ?

Creusera t'il le "sillon antilibéral" plus profondément ?

Il est vraisemblablement trop tôt pour faire cette analyse.

Cependant, la politique de santé se fait aussi par le vote de l'ONDAM tous les ans à l'Assemblée Nationale et les députés de la majorité présidentielle ne sont pas encore élus.

Nous rencontrerons dès sa nomination le Ministre de la Santé en espérant avoir des relations constructives et loyales, ce qui n'a pas été le cas ces cinq dernières années.

Nous aurons 4 demandes urgentes à lui formuler :

  1. Moratoire des PRS (Plan régional de santé) qui doivent donner dans chaque région le plan de santé pour les 5 prochaines années.
  2. Moratoire de la réforme du 3ème cycle des études de médecine (problématique du post-internat)
  3. Modification du décret sur les contrats responsables des complémentaires santé.
  4. Modification du décret concernant le champs d'exercice des IBODE.

Avant la fin septembre, nous proposerons aux adhérents une analyse afin de faire le meilleur choix concernant l'OPTAM-CO.

Nous avons engagé depuis plusieurs mois avec nos juristes une réflexion sur les contrats d'exercice libéral au sein des établissements privés. Des solutions concernant la problématique des aides-opératoires et de la redevance seront proposées aux adhérents. Ces problèmes majeurs dégradent nos conditions d'exercice et nos relations avec les directions d'établissements, en particulier les groupes financiers.


L'agitation des dernières semaines ne doit pas nous faire oublier les avancées conventionnelles obtenues :

1er juillet 2017 :

-          270 actes de chirurgie (voir liste JO) vont bénéficier de la mise ne place des modificateurs J et K.

-          Le K passe à 20% pour le secteur 1 et le secteur 2 avec OPTAM-CO et le secteur 2 dans les situations d'urgence, CMU, ACS, AME. Le J reste à 6,5%.

-          Les chirurgiens et obstétriciens de secteur 2 et dont le "dépassement annuel moyen" est inférieur à 100%, vont être sollicités par les délègues de l'Assurance Maladie pour choisir l'OPTAM-CO. Chaque situation est différente et doit être bien analysée. Pas de précipitation, le choix est possible jusqu'à la fin septembre.

-          Il ne devrait plus rester théoriquement de chirurgien en secteur 1, ceux qui avaient choisi le CAS basculent en OPTAM-CO.

1er octobre 2017 :

-          l'ex C2 (APC : avis ponctuel de consultant) passera à 48€.

1er janvier 2018 :

-          la majoration urgence journée (intervention dans un délais de 6h) sera de 80€ par intervention,

-          le S (minuit-8h) passe à 80€,

-          le U (20h-minuit) passe à 50€,

-          le F (dimanche et jours fériés) passe à 50€.

Quelle que soit la majorité présidentielle, nous continuerons à défendre l'exercice libéral qui reste un atout majeur pour notre système de santé et une chance pour l'accès à des soins de qualité.

Quelle que soit la politique de santé du futur gouvernement, le monde libéral et les chirurgiens libéraux en particulier, devront rester unis et mobilisés pour défendre leur exercice et leurs patients. Nous rappellerons toujours aux pouvoirs public notre rôle majeur et incontournable dans la prise en charge des patients sur tout le territoire.

Votre participation est essentielle et votre premier témoignage en est votre adhésion.

Tout ce que nous avons pu défendre et obtenir n'a été possible que grâce à notre représentativité, c'est à dire le nombre de nos adhérents.

Merci de votre confiance et de votre soutien en adhérent pour 2017

 

 

 

Colloque samedi 15 avril 2017

Colloque sur l'avenir de l'exercice libéral

Samedi 15 avril 2017

Hotel PULLMAN Paris Bercy

10h-17h

Nous organisons le samedi 15 avril à Paris d’un colloque national sur l’avenir de l’exercice libéral dans notre système de santé avec la présence des candidats à l’élection présidentielle qui  répondront à la question :

« Quelle place pour l’exercice libéral dans votre programme santé ? ».

 

Vous pouvez déjà vous inscrire auprès du secretariat : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le nombre de places étant limité.

 

Programme complet...

 

 

 

UCDF - PREMIER SYNDICAT CHIRURGICAL FRANÇAIS
MEMBRE FONDATEUR DU SYNDICAT REPRÉSENTATIF LE BLOC UNION AAL-SYNGOF-UCDF

UCDF - Union des Chirurgiens De France

9 rue Ernest Cresson - 75014 PARIS
Tel: 01 45 42 40 40