Prochaines négociations conventionnelles : communiqué du syndicat LE BLOC

Le syndicat LE BLOC, union syndicale regroupant l¹AAL, le SYNGOF et l'UCDF, a été reçu vendredi 4 décembre par la Ministre de la santé dans le cadre des entretiens préalables au cadrage des négociations conventionnelles qui débuteront début 2016.

LE BLOC, fort de près de 70% des suffrages du collège 2, a rappelé à la Ministre :

- le blocage du tarif sécurité sociale de nos actes, pour certains depuis plus de 20 ans, et l'indécence de certains tarifs opposables, consécutifs aux choix politiques faits depuis 1980 et à la naissance du secteur 2 ;

 

- l'absolue nécessité des compléments d'honoraires pour la survie de nos spécialités : il n¹est plus temps de remettre en cause la liberté d¹honoraires ;

- la spécificité de nos spécialités qui associent la pratique d'actes techniques non répétitifs à haute responsabilitéet des contraintes d'exercice particulières ( plateaux techniques, matériel, personnel, exigences de qualité et de sécurité...) ;

- l'échec manifeste et prévisible du Contrat d'Accès aux Soins (CAS)

- le piège,  mis en place par son gouvernement, que constituent les contrats responsables des complémentaires santé qui n'ont aucune obligation de remboursement et qui ne peuvent rembourser maintenant qu'au maximum 100% du tarif sécurité sociale et demain moins encore ;

- et sa conséquence, annoncée par LE BLOC : l'explosion des propositions de sur-complémentaires, système inégalitaire par définition, détruisant la solidarité nationale, instituant une médecine à bas coût et « une médecine de riches » ;

- les conséquences dévastatrices pour notre système de santé de la  mise en place des réseaux de soins conventionnés (pourtant interdits par la loi) en chirurgie par les assureurs complémentaires : perte de l'indépendance professionnelle, subordination du médecin au financeur, perte de choix pour le patient, diminution de la qualité des soins et marchandisation de la santé ;

- la nécessité de développer la chirurgie ambulatoire, en valorisant la prise en charge par l'équipe opératoire. Des économies importantes permettront de redistribuer aux  acteurs de son développement des valorisations financières conséquentes ;

- la problématique persistante de l'assurance RCP (augmentation des primes, trous de garantie....) écrasant l'exercice libéral pour nos spécialités.

Enfin, LE BLOC a rappelé à la Ministre qu’il n'a pas signé la convention en 2010, n'a pas signé l'avenant 8 et l'avenant 11, toutes ces étapes détruisant l'exercice libéral médical et en particulier l¹exercice de nos spécialités, et qu’en tant que syndicat majoritaire et représentatif, LE BLOC fera toutes les propositions pour que la convention 2016 soit l¹occasion de  revaloriser et de sauver l'exercice libéral et de garantir la qualité des soins.  

LE BLOC s'opposera par tous les moyens à la dégradation et à la destruction de l'exercice libéral.

Contacts presse :

Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

UCDF - PREMIER SYNDICAT CHIRURGICAL FRANÇAIS
MEMBRE FONDATEUR DU SYNDICAT REPRÉSENTATIF LE BLOC UNION AAL-SYNGOF-UCDF

UCDF - Union des Chirurgiens De France

9 rue Ernest Cresson - 75014 PARIS
Tel: 01 45 42 40 40